Compte-Rendu CE du 06/12/17

 

Ce CR a pour objet de vous informer le plus tôt possible des débats qui ont eu lieu en réunion du Comité d’Entreprise. Il reprend les points essentiels débattus lors de la réunion du 06 décembre 2017.

 

1. Orientations stratégiques de l’ESTACA

Les membres élus et mandatés attentent des informations complémentaires et ne peuvent donc émettre un avis.

Le CE souhaite connaître de façon plus précise les coûts et les risques associés aux actions de priorité 1 de la formation qui seront mises en place à la rentrée 2018 et notamment l’action sur l’augmentation de l’encadrement des étudiants.

Le CE souhaite savoir quelles sont les mesures mises en place pour assurer le succès de cette action (recrutement, plan de repli en cas de retard et impact sur les salariés de l’école) ainsi que le coût financier associé.

De manière générale, la présentation du scénario de base pour les 3 prochaines années est claire et celui-ci semble maitrisé financièrement.

Des scénarios optionnels sont présentés de façon succincte avec les principes de décision et de lancement. Le CE souhaite être informé des impacts financiers et des impacts sur l’emploi au moment de la prise de décision.

La Direction précise qu’elle apportera des précisions pour la prochaine réunion du CE.

 

2. Accord kilométrique vélo

La Direction informe le CE que l’accord kilométrique vélo a été re-signé pour une durée indéterminée. Retrouvez l’accord ici.

N’oubliez pas de déclarer vos trajets domicile/travail. Téléchargez la feuille de déclaration et le formulaire de demande de prise en charge.

La CGT précise qu’elle souhaite à terme pouvoir négocier un accord plus large sur la mobilité douce.

 

3. Nouvelle Organisation

La Direction présente aux membres du CE une nouvelle organisation. La Direction précise que cette organisation permettra de simplifier l’organisation actuelle en supprimant les rattachements fonctionnels.

Une organisation retraçant les liens hiérarchiques est donc présentée. Celle-ci met en avant une Direction Générale pilotée par L. BUSSON qui aura à charge de manager les équipes des fonctions supports (DIP, Communication, SI, Finance, RH).

Les fonctions principales de l’école à savoir la Formation et la Recherche restent sous la responsabilité hiérarchique des Directeurs Délégués. JM DUREPAIRE à la responsabilité du site de Laval et le pilotage de la Direction de la Recherche ; et P. BIDAN à la responsabilité du site de SQY et le pilotage de la Direction de la Formation.

Le CE souhaite voir apparaître dans cette organisation les différentes instances décisionnelles telles que le COMEX, le CODIR, …

En attendant une réponse de la Direction aux différentes remarques du CE, celui-ci reporte le rendu d’avis à la prochaine réunion du CE.

 

4. Télétravail

La Direction informe le CE que le télétravail sera mis en place à l’ESTACA. Elle précise que les négociations avec les Organisations Syndicales débuteront en début d’année 2018 pour une application à la rentrée prochaine (septembre 2018).

La Direction précise qu’elle souhaite un cadre général pour le télétravail, à savoir :

  • le télétravail s’organise autour du travail et pas l’inverse
  • la mise en place du télétravail doit répondre à une problématique collective et non individuelle
  • le télétravail doit garantir la qualité de service donnée aux étudiants
  • une relation de confiance entre le manager et le managé
  • la possibilité de réversibilité

Concernant l’expérimentation en cours, celle-ci est prolongée jusqu’à la fin des négociations. La Direction précise qu’elle a accepté le télétravail pour une personne supplémentaire sur avis de la médecine du travail.

 

5. Avancement des dossiers HCERES et CTI

La Direction présente l’état d’avancement des dossiers importants pour l’avenir de l’école, à savoir les dossiers de la CTI et de l’HCERES.

Les deux chantiers sont maintenant engagés et une planification des différentes étapes est présentée au CE.

Le CE précise qu’il est nécessaire de faire attention à la surcharge de travail que pourrait engendrer ces deux dossiers sur les personnes en charge de les réaliser.

La Direction précise que chacun pourra se libérer d’une charge de travail pour mener à bien ces dossiers et que les objectifs individuels seront réajustés.

 

6. Avancement des chantiers internes

La Direction précise que certains chantiers ont démarré (1, 2, 3, 5, 6, et 10), et que d’autres chantiers (4 et 9) débuteront au plus tard début janvier.

Dans le cadre d’une charge de travail déjà élevée, le CE s’inquiète de la surcharge supplémentaire que vont engendrer ces chantiers. Notamment les chantiers dont le groupe de travail est constitué de 2 à 3 salariés.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *